Carême 2013 au CNDA

Je vis mon carême avec le Seigneur !!!!

 

Depuis le mercredi 13 2013, le Collège est rentrée dans l'élan de la "sainte quarantaine". C'est à travers une journée dénommée "matinée pour Dieu" que tous les élèves et le personnel a vécu la cérémonie des cendres au cours de la célébration eucharistique avant les congés de février (du 13 au 17).

 

Le Directeur a invité les uns et les autres à vivre la justice en essayant d'approfondir leur relation personnelle avec Dieu et avec leurs frères et soeurs. Les moyens qui ont été donnés se résument en ce tryptique de l'Eglise, en ce temps fort de carême: PRIERE - PRIVATION - PARTAGE (ou les 3 P).

 

Les TROIS P.

Prière: Chacun est appelé à approfondir sa relation à Dieu en renouant sa relation à Dieu, dans la prière: est-ce que je passe du temps personnel avec Dieu, mon créateur, mon Dieu? Est-ce que je prends du temps pour l'écouter?...

 

Privation:

C'est que nous appelons aussi le jeûne. Peut-être que trop souvent, on s'est concentré sur la nourriture. Il nous faut aujourd'hui ouvrir davantage nos esprit afin de comprendre que le jeûne touche tous les aspects de notre vie: il s'agit aussi de nous priver de toutes ces attitudes égoïstes, ces idées obscures ou obscènes et non fraternelles qui nous empêchent d'aimer nos frères et soeurs. Leur fruit doivent se faire sentir dans notre vie. Par exemple, quand nous jeûnons, le fruit doit être non de faire des réserves pour nous, mais de donner ce que nous avons, ce qui nous coûte, aux autres... Cela débouche nécessairement sur le troisième élément du tryptique qui est le Partage.

 

Partage:

Il est connu aussi sous le nom d'aumône. Si nous jeûnons, si nous nous privons de ce qui coûte, c'est bien pour le monnayer dans le partage. Le partage est une invitation, pour nous chrétiens, à montrer aux autres, notre amour. Le partage n'est pas forcément matériel. Il peut être simplement le SOURIRE que nous offrons. Il se peut que nous ne sourions pas à telle ou telle personne, alors, le Seigneur nous invite à jeûner dans ce sens en offrant le sourire et la joie en ce temps à celui-là qui avait du mal à voir notre sourire. 

 

Chers frères et soeurs, le Carême n'est pas un temps de "GRANDES" résolutions, mais un temps d'apprentissage à vivre la justice envers nous-mêmes, dans notre relation à Dieu et la justice avec nos frères et soeurs. Voici une prière qui plaîra certainement à Dieu en ce temps:

 

SEIGNEUR, MON DIEU, FASSE QUE JE VOUS AIME COMME VOUS LE DESIREZ, QUE JE DECOUVRE TES MERVEILLES EN MOI ET QUE JE NE CESSE D'AIMER CEUX QUE TU M'AS DONNES. QUE TA VOLONTE S'ACCOMPLISSE EN MOI.

 

Frère Patrice COMOE, SM

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site